Mieux comprendre les règles de sécurité électrique domestique


Accueil > Maison, jardin et immobilier

Mieux comprendre les règles de sécurité électrique domestique

Sébastien Millet - le 27 juin 2017 - 0 commentaires

Tous les ans en France, près de 80.000 incendies domestiques sont déclarés. La raison ? Une mauvaise installation électrique ou un mauvais branchement des appareils. Depuis, l’électrocution est l’incendie sont des risques que la plupart des foyers veulent avant tout éviter. Pour ce faire, il est important de prendre quelques précautions. Voici nos conseils sur la sécurité électrique domestique.

Comprendre la norme NF C 15-100

Si vous avez envie de connaître les règles de sécurité électrique, il est important de comprendre la norme NF C 15-100. C’est en effet cette norme qui permet de définir les règles électriques en basse tension, jusqu’à 1000 volts pour le courant alternatif et 1500 volts pour le courant continu. À partir de l’an 2003, l’application de cette norme concerne obligatoirement toutes les demandes de permis de construire. Dans le cas d’une installation (nouvelle ou en rénovation) le propriétaire doit aussi obligatoirement se conformer à cette norme. Mais au-delà de la question d’obligation, c’est aussi cette dernière qui assure la protection et le confort d’utilisation.

Quels sont les divers dispositifs de sécurité ?

Pour assurer la sécurité électrique chez soi, vous devez faire en sorte que votre domicile est composé par quelques points cruciaux :
– Un tableau électrique ou tableau de répartition. La plupart du temps, il peut aussi être remplacé par un disjoncteur de branchement ou encore un interrupteur général.
– Une prise de terre qui sera nécessaire pour permettre l’écoulement des courants de défaut par terre.
– Une protection sur les baguettes, les fils et les appareils.

Quels sont les réflexes à avoir ?

Avant même d’installer l’électricité à la maison, le premier réflexe est de couper toute l’alimentation. Et ce, même si l’installation est une ampoule à changer. Quand vous faites des connexions, il est important de faire en sorte que l’isolant des conducteurs soit en bon état. De cette manière, vous pouvez éviter les courts-circuits. Faites aussi en sorte d’équiper tous vos circuits avec un coupe-circuit de puissance adéquate à sa capacité. Si vous remarquez un appareil électrique défectueux, n’attendez pas pour effectuer une réparation. Essayez aussi d’éviter autant que possible les rallonges ou multiprises.

Quels sont les équipements nécessaires ?

Si vous prévoyez toucher à l’installation électrique de votre domicile, vous devez avoir les équipements nécessaires. D’abord, mettez des chaussures à semelles en caoutchouc ou bien en crêpe. Ces derniers assurent une imperméabilité à toute épreuve. Côté outils, tournez-vous vers ceux à manche isolé. Que ce soit le tournevis, le cutter, la pince à dénuder ou bien la tenaille.

Qu’est-ce qu’il ne faut surtout pas faire ?

Lorsque vous aurez compris les gestes à préconiser, vous devez ensuite connaître ceux qui entraîneront à coup sûr des accidents. Évitez par exemple de toucher à l’installation électrique avec des mains ou des pieds humides. Ne nettoyez et/ou ne remplacez jamais un élément du système électrique sans l’avoir débranché au préalable.







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



about the author

Laisser un commentaire