Quels moyens pour publier mon livre ?

Par Anaelle Alvarez le 3 juin 2016

Beaucoup de gens ont des choses à raconter et les écrivent. Des destins extraordinaires, des histoires familiales, des imaginations débordantes… Pourtant, ils sont peu à franchir de la cap et à oser publier un livre. Peur du jugement, de ne pas être à la hauteur, méconnaissance du monde de l’édition… Les raisons sont nombreuses pour ces écrivains anonymes. Aujourd’hui, les chemins vers la publication sont multiples et divers. Petit tour d’horizon des nouvelles méthodes d’auto-publication.


L’auto-édition « gratuite »

De nombreuses plateformes bien connues proposent de publier  son livre en ligne et ce gratuitement. C’est notamment le cas de KDP d’Amazon. Si cette solution apparait avantageuse notamment d’un point de vue financier, on se rend vite compte que ce modèle atteint ses limites par bien des aspects. En effet, sur ce type de plateforme, il n’y a aucune relecture, tous les textes sont publiés tels quels. Ils sont donc d’un niveau très inégal ce qui ne met pas forcément les oeuvres de qualité en valeur. De plus, il vaut mieux prévoir un budget annexe pour une belle couverture professionnelle pour attirer l’attention sur les sites de vente en ligne. Autre point important, une fois publié sur ce type de plateforme, le livre n’est disponible que là. Vous ne pourrez donc pas le retrouver en librairie ou sur d’autres sites de vente de livres numériques.

L’édition à compte d’auteur

Contrairement à l’édition classique où l’éditeur prend en charge toute la fabrication du livre, dans l’édition à compte d’auteur, c’est l’écrivain qui prend en charge la fabrication et l’impression de ses livres. Cela implique un budget assez important d’autant qu’il faut par la suite acheter les livres si on en veut pour soi. L’avantage premier de cette solution est sans nul doute l’accompagnement sur la fabrication du livre et la distribution. Néanmoins, l’inconvénient certain reste le coût de cette opération. D’autant plus que ce type de structure prélève une partie des droits d’auteurs.

Les maisons d’auto-édition

Les maisons d’auto-édition proposent un véritable accompagnement de l’auteur de la fabrication à la diffusion en passant par la promotion de l’ouvrage. Le service est payant mais les auteurs sont propriétaires de leurs livres. Si certaines de ces maisons ponctionnent une partie des droits d’auteurs, d’autres comme Publishroom ne se rémunèrent que sur la prestation de service. Une alternative économique pour un accompagnement de qualité !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *