Se confier à un agent immobilier compétent

Par le 21 mars 2019

Un agent immobilier est une personne physique ou morale qui agence la vente, la location ou la gestion de propriétés et de bâtiments. Ces derniers qui peuvent être loués ou vendus. Ci-après quelques notes à bien savoir sur le métier de cette personne à titre professionnel.

Ce qu’il faut connaître d’un agent immobilier

Un agent spécialisé dans la location est souvent appelé agent de location ou de gestion. Les agents immobiliers sont principalement engagés dans la commercialisation des biens disponibles à la vente, et un avocat ou un transporteur agréé est utilisé pour préparer les documents légaux. En Écosse par exemple, de nombreux avocats exercent en même temps les activités d’un agent immobilier. Ce qui est pourtant une pratique rare en Angleterre et dans le pays de Galles. L’agent immobilier est la première personne responsable de la gestion d’un groupe de propriétés privées, entièrement ou en partie. C’est ce que reussir-investir.fr explique également. Les personnes fréquentes sont : agent, médiateur ou huissier de justice. En tout cas, tout dépend de la période où le projet se réalise, la région et la grandeur de la propriété en jeu.

Le salaire de l’agent immobilier

Les honoraires des agents immobiliers sont à la charge du vendeur. Les agents immobiliers facturent normalement au vendeur, sur une base « pas de vente, pas de frais », de sorte que si la propriété ne se vend pas, le client ne paiera rien à l’agent immobilier et l’agent aura travaillé pour le client, gratuitement charge. Si le vendeur vend la propriété et complète la vente d’une propriété à un acheteur donné par l’agent immobilier, celui-ci comptera entre 1 % et 2 %.

Ce qu’il faut s’il s’agit d’une vente immobilière

Les agents immobiliers qui vendent des biens immobiliers résidentiels facturent généralement entre 0,5 % (agence unique) et 3 % (agence multiple) du prix de vente acquis, avec la taxe sur la valeur ajoutée. Certains agents peuvent compter les frais de dépense supplémentaires tels que les annonces. Aussi, la publicité est souvent incluse dans les frais. Tous les frais doivent être formellement fixés et notés dans le contrat entre les deux parties avant d’entreprendre toutes les démarches de vente. Ceci pour éviter toute confusion dans les dépenses complémentaires.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *