Tout ce qu’il y a à savoir sur la recherche vocale

Par Bernard Billot-Lefebvre le 16 octobre 2019
recherche vocale

Vous l’utilisez peut-être déjà, votre entourage l’a déjà testé, mais quelle est l’utilisation par la société de la recherche vocale ?

Ce moyen de se renseigner qui fait trembler les marketeurs est de plus en plus populaire et ne saurait passer inaperçu.

Les requêtes de recherche vocale sont 35 fois plus nombreuses qu’en 2008 (date estimée du lancement de ce type de service) et ce n’est pas près de s’arrêter.

La recherche vocale aujourd’hui

Si les jeunes sont connus pour s’emparer des dernières technologies plus rapidement que les autres, c’est paradoxalement les 25-49 ans qui font le plus de recherches vocales aujourd’hui (65% de cette tranche de la population fait au moins une recherche vocale par jour). Les 18-24 ans ne sont pas pour autant en reste : 59% utilise la recherche vocale quotidiennement. Restent les 50 et plus, qui pour 57% font usage de cette technologie.

46% des utilisateurs de la recherche vocale en font usage pour trouver un commerce local. Les commerçants, de plus en plus au fait des dernières technologies, auront donc du pain sur la planche pour se référencer sur les termes de recherche en vogue dans les années à venir. Et sur le futur, il y a beaucoup à dire.

La recherche vocale demain

En 2020, 50% de toutes les recherches sur internet seront vocales. Marketeurs et businessmans de tous les horizons, formez-vous ! Sans une adaptation progressive de votre référencement, vos sites risqueraient de progressivement tomber dans l’oubli si vous ne prenez pas en compte cette part importante de trafic dans votre stratégie.

A plus grande échelle, le marché de la recherche vocale devrait représenter 3.5 milliards en 2022 au Royaume-Uni, un chiffre qui pourrait être le thermomètre de cette avancée en Europe. Les États-Unis étant toujours un peu en avance dans le domaine des technologies, il devrait peser 40 milliards sur la même période. Vous devriez donc voir évoluer vos sites internationaux préférés dans ce sens progressivement, en même temps que les enceintes connectées et les assistants vocaux de vos mobiles vont prendre de plus en plus de place dans la société.

Ces assistants, parlons-en. D’ici 2020, 21.4 appareils « mains libres » devraient être installés dans les foyers, d’après Activate.. Un chiffre d’autant plus marquant que 71% des possesseurs d’appareils portables prédisent qu’ils effectueront plus de recherches vocales en 2019. Nous nous dirigeons donc progressivement vers une ère du « tout vocal ».

à savoir sur la recherche vocale

Les risques des recherches avec les voix

La recherche vocale est-elle parfaite pour autant ? Si dans l’état actuel des choses la recherche vocale n’est parfois utilisée que pour afficher une liste de résultats, 61% des utilisateurs l’utilisent lorsque leurs mains et leur vision sont occupées à autre chose. Dans ces situations, comment être sûrs d’avoir le meilleur résultat ? Par exemple, si un célibataire arlésien recherchait « Rencontres à Arles sur Badoo » comment savoir si le résultat fourni est celui correspondant au mieux à ses attentes ? D’autres sites pourraient sponsoriser ce mot-clé et notre Arlésien se retrouverait sur un site différent de celui espéré. Il faudra donc faire des tests et utiliser la recherche vocale sur des requêtes bien connues, pour éviter les mésaventures.

La recherche vocale a son utilité c’est indéniable, en atteste la popularité qu’elle connaît aujourd’hui. Mais elle n’est pas encore parfaite et il nous faudra quelque temps pour l’utiliser à bon escient, après un petit temps de configuration. Vous souhaitez faire votre propre expérience ? Lisez ce test sur l’Amazon Echo show, enceinte connectée dotée d’un écran pour tester cette technologie en douceur. Et d’ici là, nous vous souhaitons de bonnes recherches sur la toile vocale !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *