Tumeur au cerveau : symptômes et diagnostic

Par Alban Maregot le 21 avril 2021
tumeur cerveau

La tumeur au cerveau est une maladie agressive qui atteint le système nerveux. Elle touche toute catégorie de personnes, enfant ou adulte. Effectivement, c’est une urgence absolue qu’il faut traiter le plus rapidement possible. Quels sont les symptômes et le diagnostic à connaître sur la tumeur au cerveau ? Voici comment la reconnaître et la diagnostiquer.

Quels sont les symptômes à connaître sur la tumeur au cerveau

La tumeur au cerveau provoque des signes qui peuvent alerter :

  • Un intense mal de tête : une très forte douleur au niveau de la tête surtout en position allongée. La céphalée chronique provoque des vomissements. Elle est due à un œdème qui peut se développer autour de la tumeur. L’œdème va comprimer le cerveau et entraîner les maux de tête permanents.
  • Des troubles de la vue : des troubles inhabituels de la vision qui s’intensifient. La tumeur au cerveau peut apparaître au niveau du lobe occipital. Dans ce cas, la tumeur affecte les nerfs optiques et provoque le décroissement de la vue.
  • Un changement de personnalité : une agressivité sans raison apparente ou une perte des notions de morale de la personne atteinte de la tumeur au cerveau. En effet, le lobe frontal contrôle la personnalité. Quand la tumeur affecte cette partie, elle modifie la personnalité. Cela entraîne également des troubles d’humeur.
  • Des crises d’épilepsie : une contraction de tous les muscles du corps suivit des secousses rythmiques des membres du malade dans un état inconscient. Dans cette phase, il y peut y avoir une hyper salivation et le nord latéral de la langue.
  • D’autres symptômes alarmants comme : des difficultés à s’exprimer, une perte de l’orientation

tumeur cerveau

Comment faire pour diagnostiquer une tumeur au cerveau

Le diagnostic consiste à faire une série de tests et des examens qui vont permettre de détecter les problèmes de santé comme la tumeur au cerveau. L’imagerie cérébrale est parmi ces examens pour dépister ce genre tumeur. Le plus souvent utilisée par les spécialistes est l’IRM, vu que c’est le meilleur moyen d’identifier le volume du cancer, sa localisation et ses contours.

L’IRM ou imagerie par résonance magnétique est un outil qui permet de diagnostiquer et de rechercher les anomalies neurologiques. Elle permet de visualiser l’intérieur du cerveau. Toutefois, l’IRM est sans danger, et offre une bonne résolution d’image. Elle permet de voir les tissus nécrosés et les cellules cancéreuses avec un bon contraste à travers les images à trois dimensions. Aussi, il existe différents types d’IRM.

  • L’angiographie par résonance magnétique ou ARM qui va mettre en évidence la structure des vaisseaux sanguins dans le cerveau. Cet examen est nécessaire s’il y a recours à la chirurgie pour retirer les tissus tumoraux sans provoquer des séquelles.
  • La spectroscopie par résonance magnétique ou SRM qui permet de dégager quelques caractéristiques de la tumeur au cerveau. Elle sert à différencier une tumeur ou un tissu cicatriciel.
  • La perfusion par résonance magnétique appelée généralement IRM de perfusion qui permet de dévoiler la quantité sanguine circulant dans diverses parties du cerveau. Cet examen révèle la vitesse de développement de la tumeur au cerveau.

Les examens d’imagerie sont fréquemment accompagnés de la biopsie tumorale. Cela consiste à faire un prélèvement de la tumeur afin de l’analyser pour déterminer la spécificité du cancer.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *