Une envie de devenir apiculteur ?

Par Camille Lafranger le 10 octobre 2019

Pour créer une entreprise apicole, il est important de se former aux bases du métier et connaître les réglementations qui l’entourent. Le métier n’exige pas de diplôme ni de formation préalable.

Se former auprès d’un professionnel se présente comme étant une solution efficace. En plus des connaissances, le métier demande un profond attachement à la terre ainsi qu’une véritable passion pour les abeilles. Si vous souhaitez devenir un apiculteur, vous pourrez même trouver des essaims d’abeilles noires sur Internet ainsi que des ruches prêtes à l’emploi.

Choix du terrain, des essaims

Afin de démarrer son activité apicole, il est recommandé d’entreprendre une formation, de faire une étude de marché, de trouver un terrain, de rechercher un plan financier, de s’immatriculer, de chercher éventuellement des aides, de choisir un statut, d’acheter des équipements, de trouver des abeilles. D’une manière générale, un essaim sur cinq cadres coûte environ 100 euros.

Pour ce qui est de la race d’abeille, il convient de choisir celle adaptée à la région d’exploitation afin d’assurer un élevage pérenne. En France, l’abeille noire est celle qui convient le mieux. Il est très important de vérifier que le terrain où seront installées les abeilles ne se trouve pas près d’un vignoble.

S’installer en tant qu’apiculteur professionnel

L’apiculteur élève des abeilles en vue d’en récolter le miel, de le transformer sous forme de plusieurs produits dérivés, cire, pollen, hydromel, gelée royale, bougie, bonbon. Les méthodes apicoles doivent être adaptées à l’espèce des abeilles, au climat et à la végétation des lieux où seront installées les ruches. Les Français sont les plus gros consommateurs de miel.

En France, on compte près d’un million de ruches qui sont gérées par plus de 80.000 apiculteurs amateurs ou professionnels. Pour pouvoir vivre de son exploitation, il faut qu’elle soit conséquente, 400 ruches sont nécessaires. Une ruche donne environ 20 kilos de miel. Le métier d’apiculteur doit avant tout être une passion, monter son entreprise demande une grande implication.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *