Une perruque médicale pour un bien-être au quotidien

Par Adrien Faure le 21 septembre 2015
cheveux-seche-cheveux

Quand on souffre d’une maladie telle qu’un cancer, on doit subir des traitements de chimiothérapies qui ont un impact rapide sur la qualité de vos cheveux. En effet, la chimiothérapie agit sur les cellules qui se divisent beaucoup, entraînant souvent leur destruction. Conséquence: une chute des cheveux et de tous les poils qui ne repousseront qu’après le traitement. Parmi les solutions les plus indiquées pour se sentir bien au quotidien, on trouve les perruques médicales.


La chute des cheveux liée aux traitements de chimiothérapie commence souvent à partir de deux ou trois semaines de traitements mais elle peut également apparaître dès la première séance. En fonction des situations, la chute peut être brutale ou espacée. Cela dépend avant tout des molécules utilisées et des doses administrées lors du traitement. A la fin de celui-ci, les cheveux recommenceront à pousser à raison d’un centimètre par mois (environ).

Une perruque médicale pendant le traitement de chimiothérapie

Il est souvent difficile d’accepter la chute de cheveux liée au traitement de chimiothérapie et c’est pour cette raison qu’il est souvent préconisé de se tourner vers l’achat d’une perruque avant de perdre ses cheveux ou lorsqu’on se trouve en cours de traitement. Certaines personnes se font une mauvaise idée des perruques (notamment de celles en cheveux synthétiques) mais ceci est souvent dû à une méconnaissance des solutions. En effet, les produits proposés à l’heure actuelle ont énormément évolué et il existe une gamme très variée de perruques médicales en cheveux naturels ou en cheveux synthétiques.

Le choix de la perruque dépendra avant tout de l’envie de la personne concernée. Souhaite-t-elle choisir un modèle proche de sa coiffure naturelle afin de masquer la chute et de préserver une certaine stabilité ou est-ce plutôt l’occasion de tester de nouvelles choses et de s’offrir une nouvelle tête ? Chacun aura son avis sur le sujet et ce sera au perruquier de trouver la solution sur mesure la plus adaptée aux volontés de la clientèle.

Pour en savoir plus sur la chute des cheveux en période de chimiothérapie, rendez-vous ici.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *