Passer le TSMEL, l’examen de technicien supérieur en méthodes et exploitation logistique

Par Alban Maregot le 16 octobre 2022
le TSMEL

Toute société se démarque par des caractères bien précis. La nôtre est assurément celle de la vitesse et de la performance. Tous nous participons en effet chaque jour à une course contre la montre, dont le rythme ne cesse de s’accélérer avec la progression des technologies. Il suffit de constater à quel point nous sommes devenus impatients lorsqu’il s’agit de récupérer l’un de nos colis pour nous en rendre compte. Passer le TSMEL, l’examen de technicien supérieur en méthodes et exploitation logistique, est donc une bonne idée pour s’insérer facilement sur le marché du travail. Explications.

Le secteur de la logistique au cœur de la modernité

Avec la pandémie de Covid 19, la numérisation de la société s’est accélérée. Elle avait en fait déjà commencé depuis bien longtemps. La sortie des premiers ordinateurs domestiques, la démocratisation de l’accès à Internet ou encore l’arrivée des smartphones dans nos vies constituent autant de jalons dans l’histoire de cette révolution s’opérant à bas bruit. Et l’immixtion rapide de l’outil numérique dans nos vies a notamment transformé nos habitudes de consommation.

Au plus fort de la crise, lorsque les restrictions sanitaires nous empêchaient d’avoir une vie normale, nous avons dû nous adapter. Pour communiquer avec nos proches ou pour travailler, nous devions désormais nous asseoir face à notre écran. Ainsi que pour faire nos courses, satisfaire nos pulsions d’achat ou commander des repas livrés à domicile. La logistique est ainsi devenue un aspect central de la réussite des entreprises. Passer le TSMEL, l’examen de technicien supérieur en méthodes et exploitation logistique, constitue donc une opportunité de choix aujourd’hui, car le métier de technicien logistique est au cœur de la réussite e-commerciale !

technicien logistique

Le TSMEL, c’est quoi ?

La logistique, c’est l’art de faire parvenir des produits à des clients en respectant un cahier des charges précis, tout en optimisant au maximum les flux et les coûts. Dans une société où le commerce est désormais, ou sera rapidement, essentiellement numérisé, le poste de technicien logistique est donc devenu un poste à haute responsabilité dans les entreprises.

Ainsi, le recrutement se fait de plus en plus exigeant et il est essentiel de suivre une formation de qualité pour espérer se faire embaucher et répondre aux attentes. Le TSMEL, l’examen pour devenir Technicien Supérieur en Méthodes et en Exploitation Logistique permet donc aux entreprises de s’appuyer sur des individus rompus aux méthodes d’élaboration, de pilotage et d’optimisation de plan logistique, mais aussi aux techniques managériales et aux risques notamment.

Comment se former efficacement à la logistique ?

Être capable d’organiser et de réguler les activités logistiques d’un site, savoir manager efficacement des équipes, pouvoir identifier et corriger les dysfonctionnements de la chaîne logistique ou encore être capable de rationaliser des process, toutes ces compétences nécessitent une formation pointue et précise. Pas question donc de faire appel à n’importe quel organisme pour se former.

Ainsi, on vous conseille tout particulièrement le réseau Promotrans. Spécialiste de la formation logistique, le groupe est implanté dans toutes les régions de France, avec plus de 30 centres répartis sur le territoire. Vous bénéficierez dans chacun d’entre eux d’une pédagogie active et adaptative, de supports d’enseignements régulièrement actualisés et surtout des connaissances de formateurs justifiant d’une expérience professionnelle dans le milieu. Et qui savent donc aussi bien stocker un catalyseur pour voiture que le faire parvenir n’importe où dans les meilleurs délais !

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *