Comment choisir un babyphone ou un écoute-bébé ?

Par Sabrina Joly le 29 octobre 2018
babyphone

L’écoute-bébé fait certainement partie des indispensables en matière d’accessoires de puériculture. Ce dispositif de surveillance à distance vous permet de rester vigilant quand votre enfant reste seul dans une pièce. Ce n’est donc pas surprenant de le voir sur la liste de naissances. L’utilisation d’un babyphone dépend de l’âge de votre enfant. Comme tout appareil, le babyphone ne cesse de connaître des innovations au fil des années. C’est ainsi qu’aujourd’hui, des modèles équipés d’écrans permettant de voir le bébé garnissent les rayons des boutiques… Grâce à ce dossier, le babyphone n’aura plus aucun secret pour vous !

A quoi le babyphone peut-il vous servir ?

Presque tous les modèles de babyphone sont conçus selon le principe fondamental d’un interphone pour bébés. Deux appareils sont essentiels pour cela : l’émetteur et le récepteur. Le premier est à placer près de bébé tandis que le second accompagne les parents. Le récepteur renvoie directement les sons émis dans la pièce où se trouve le bébé pour que les parents puissent savoir ce qui s’y passe. Comme les talkies-walkies, les babyphones permettent également de parler avec l’enfant. S’il pleure, vous pouvez, par exemple, le calmer en lui chantant une berceuse via le récepteur. Toutefois, le babyphone n’est pas uniquement utile lors de la sieste. Quand bébé jouera tout seul dans son parc, vous pourrez garder un œil sur lui à distance.

Des babyphones extraordinaires

Les écoute-bébés actuels sont bien plus performants. Berceuse, alarme, capteur de température, veilleuse… leurs fonctionnalités supplémentaires rendent service aux parents. Désormais, le bien-être de bébé peut aussi passer par un bon babyphone. Quand il sanglote, un babyphone « intelligent » va se mettre à vibrer, à sonner ou à s’illuminer automatiquement. D’autres modèles donnent la température idéale de la chambre bébé ou encore sont pourvus de capteurs de mouvement, permettant de savoir que le bébé a bougé. Il existe également des babyphones dotés de la fonction « audio baby ». En plus d’assurer la fonction de talkie-walkie, ceux-ci disposent d’un système permettant d’activer à distance, une berceuse ou une veilleuse enregistrée au préalable.

Les babyphones de dernier cri peuvent carrément filmer le bébé. Vous pouvez ainsi avoir un œil sur votre bout-de-chou en permanence ! Le récepteur est ici équipé d’un écran digital et renvoie les images de bébé. La taille de l’écran varie en fonction du modèle. Il existe même des écoute-bébés permettant de surveiller l’enfant pendant son sommeil, même si la pièce est dans le noir. Ces écoute-bébés se démarquent également par leur capacité à prendre des photos.

babyphone

Les 3 critères de base pour bien choisir son babyphone

L’écoute-bébé est essentiel dès la naissance d’un bébé. En effet, un nourrisson dort entre 15 et 20 heures par jour, la plupart du temps seul dans sa chambre. N’oubliez pas que le nombre d’options ou fonctionnalités influe sur le prix de l’appareil. Mais, outre le facteur prix, il ne faut pas non plus négliger les 3 critères de base, nécessaires pour bien tirer profit de votre babyphone.

1. La portée, pour une bonne utilisation de l’appareil

La portée définit l’étendue de la distance que peut couvrir un babyphone. Ce critère est donc important, car il vous indique la distance à laquelle vous pouvez vous éloigner de votre bébé. Pour vous rendre à la cuisine, au salon ou dans la cour…, il vaut mieux choisir un babyphone ayant une portée suffisante pour vous permettre de vaquer à vos occupations. Les babyphones actuels disposent d’une portée allant de 100 à 300 m, en fonction du modèle. Une portée de 100 m est largement suffisante pour un appartement.

2. L’autonomie, pour pouvoir surveiller votre enfant à tout moment

Avoir un babyphone autonome durant de nombreuses heures, c’est l’assurance de pouvoir surveiller le bébé à distance pour une longue durée. Pour cela, les modèles qui fonctionnent avec de la batterie rechargeable sont plus appropriés, plutôt que ceux marchant avec des piles.

3. Le nombre de canaux, pour éviter les interférences avec les babyphones de vos voisins

Les canaux d’un babyphone garantissent la bonne communication entre les deux appareils. En effet, les babyphones peuvent aussi être soumis à des interférences lorsque vos voisins en utilisent également. Pour cela, voyez du côté des modèles ayant entre 2 et 4 canaux.

Autres derniers conseils pour bien choisir un écoute-bébé

Les dernières recommandations concernent plutôt le choix de l’écoute-bébé en fonction du type d’habitation. Si vous vivez dans un appartement, optez pour un babyphone qui ne risque pas de créer des interférences. Les modèles à émetteur-récepteur DECT (Digital Enhanced Cordless Telephone ou Téléphone sans-fil numérique amélioré) sont indiqués, car ils assurent une meilleure liaison numérique. Si votre logement est relativement vaste, l’écoute-bébé est plus qu’utile. Il vous sera vraiment indispensable !

En revanche, il faut veiller à laisser la porte ouverte quand l’appareil est activé. En général, il faut éviter de choisir un écoute-bébé doté de voyant lumineux trop éclatant, qui risque de perturber le bébé quand il aura envie de dormir. Enfin, il ne faut pas non plus omettre de vérifier que l’écoute-bébé répond à la norme européenne (norme PMR 446). Pour s’en assurer, vous devez juste retourner l’emballage ou l’appareil !

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *