L’ossature bois contribue à la réduction de l’empreinte écologique

Par Adrien Faure le 18 novembre 2015
maison-ossature-bois-basse-energie

Depuis quelques décennies maintenant, l’ossature bois devient de plus en plus une technique de construction prisée par les maîtres d’ouvrage. La maçonnerie traditionnelle est encore de loin la technique de construction préférée pour une habitation. Cependant, l’ossature bois gagne du terrain et s’inscrit dans une démarche écologique moderne.


Il existe toute une série d’avantages liés à l’ossature bois comme technique de construction pour une habitation.

Chantier court et possibilité de modification

Alors que la maçonnerie traditionnelle requiert de la part du maître d’ouvrage de réserver plusieurs mois dans son agenda pour voir le chantier se terminer, l’ossature bois bat tous les records avec une semaine de chantier tout au plus. Une fois que l’habitation est terminée, il reste toujours la possibilité de venir apporter des modifications à la structure de l’habitation. La flexibilité de construction offerte par le bois constitue en effet un bénéfice architectural qui permet au maître d’ouvrage d’aller jusqu’au bout de son imagination.

Diminution de l’empreinte écologique

Les procédés utilisés pour fabriquer du bois adapté et utilisable dans les ossatures bois, les entreprises spécialisées dégagent moins de CO2 et contribuent à réduire l’empreinte écologique. Concrètement, avec un mètre cube de bois, 1 tonne de CO2 en moins est dégagée dans l’atmosphère. Pour amplifier encore ce respect de la nature, il est conseillé de se mettre en relation avec une entreprise locale. Cela présente un avantage supplémentaire en termes de distance et de rapidité, si jamais il fallait réparer ou apporter des modifications à la maison.

Meilleure isolation thermique

Le bois utilisé pour construire le squelette de l’habitation constitue un excellent isolant. Par ailleurs, les couches d’isolant thermique sont rajoutées dans les parois, ce qui augmente l’isolation. Comparé à la construction traditionnelle, un mur d’ossature bois comporte plus d’isolant qu’un mur en maçonnerie pour une épaisseur identique.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *