Tout savoir sur l’eczéma atopique pour mieux le guérir

Par Med Aalaych le 26 avril 2017

L’eczéma atopique est une allergie qui touche de plus en plus de personnes, adultes et tout-petits. Dans certains cas, il peut guérir naturellement, dans d’autres, l’on doit avoir recours à des médicaments. Seulement, savoir lesquels prendre et ceux à éviter n’est pas toujours évident.

L’eczéma atopique : causes et symptômes

Cette inflammation de la peau résulte de conditions environnementales, mais aussi de son dessèchement. C’est une réaction allergique saisonnière pour certains, qui n’en sont touchés qu’en hiver par exemple, tandis que d’autres en souffrent toute l’année. Même les nourrissons sont affectés. Comme symptômes, on note une peau rouge, craquelée, des boutons, et des démangeaisons incessantes qui irritent les plus petits comme les plus grands. Ceux qui ont le malheur de se gratter trop fort peuvent s’égratigner la peau, ce qui risque d’aggraver encore plus la maladie. Vu qu’il sera pratiquement impossible d’appliquer une crème émolliente dessus. Dans ce cas, il deviendra plus difficile de lutter contre la douleur. Ces inflammations apparaissent le plus souvent sur le visage, le bras, la cuisse, les jambes ou même sur le crâne.

Comment venir à bout de ce mal fréquent ?

Le mieux est toujours de consulter l’avis d’un médecin avant de se lancer dans un traitement quelconque. Surtout que les corticoïdes ne sont pas bons pour santé. Outre leur action anti-inflammatoire, ils favorisent la rétention d’eau. Et qui dit rétention d’eau dit forcément des kilos en trop. Mais ce ne sont pas là les seuls mauvais effets secondaires de la prise de ces médicaments. Ces cachets peuvent aussi entraîner des ulcères, vu que l’estomac produit plus d’acide sous leur effet.

Quelques gestes naturels permettent de lutter contre l’eczéma et de réduire l’irritation, dont le fait de s’hydrater régulièrement. Et pas avec un soda ou une boisson pétillante, avec de l’eau plate. Il est également préférable de s’acheter des gels douche doux à usage fréquent pour éviter d’agresser l’épiderme.

Certains ont sûrement remarqué que l’allergie s’accentuait lorsqu’ils mettent certains vêtements plutôt que d’autres. Pour calmer les démangeaisons, mieux vaut favoriser les matières hypoallergéniques comme le coton. Et bien sûr, comme cela résulte du dessèchement de la peau, il convient d’humidifier l’air ambiant de la maison pour ceux qui en ont les moyens grâce à un ioniseur d’air par exemple.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *