La musicothérapie et ses atouts

Par Yasmine Lacroix le 20 janvier 2018

La musicothérapie est une thérapie connue de plus en plus ! Il n’y a pas de définition globale à ce sujet, mais certaines associations de musicothérapie qualifient cette thérapie en tant que traitement efficace par la musique qui consiste à améliorer, promouvoir et maintenir la santé. Cette dernière ne se limite pas au mental, mais concerne aussi l’aspect physique, spirituelle et aussi socio-affective de la personne qui fait de la musicothérapie.

Le processus de thérapie de la musicothérapie

D’une manière générale, la musicothérapie est un procédé relationnel flexible qui se concentre sur 3 axes, dont : la musique, le client et le thérapeute !

Comme la musicothérapie se consacre à l’utilisation de la musique, celle-ci est utilisée de façon judicieuse pour répondre aux attentes intellectuelles, créatives, psychologiques, émotionnelles, spirituelles et physiques du client. Étant centré sur le thérapeute, le client et la musique, la musicothérapie est possible à interpréter selon diverses préceptes psychologiques.

D’une manière simple, le musicothérapeute facilite l’expression et la communication, sans forme verbale de la part du client. Tout cela se fait par l’intermédiaire de la musique bien évidemment. En diffusant de la musique, celle-ci est traduite comme projection, présentée de manière symbolique de l’état interne du patient. L’interférence musicale avec le praticien l’amène percevoir des éléments sur lui-même, vient ensuite la manière de manifester réintégrer et organiser les sentiments, tout comme les pensées.

A propos de la symbolisation, elle débute dans le secteur musical et touche à sa fin dans le secteur verbal. Il arrive quand même que la symbolisation reste dans le musical. L’objectif est l’accroissement du procédé thérapeutique à chaque domaine de vie.

La musicothérapie et ses modalités

Quand il s’agit de musicothérapie, vous devrez vous attendre à une grande diversité de méthodes. Tout musicothérapeute puise la méthode adaptée à un patient selon sa pathologie, son état et aussi sa sensibilité personnelle.

Un professionnel de la musicothérapie peut recourir à la musique réceptive, par l’écoute de musique enregistrée qui s’accompagne ou non d’une discussion ! D’autre médium peut aussi s’ajouter, comme la danse, le dessin ou autre ! Il existe aussi des techniques de visualisation.

Un musicothérapeute peut également utiliser la musique active, le chant, la production musicale et le jeu d’un instrument. Il est possible d’utiliser des airs, des paroles de chanson et des airs, etc. Il est également possible de créer ou d’improviser du nouvel équipement.

Dans la plupart du temps, il y a de la verbalisation, selon le patient. Les critères qui entrent en compte sont l’âge, la pathologie et l’état d’être du patient. Il arrive quand même que des patients ne veulent pas du tout verbaliser !

 

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *