Toutes les étapes pour lancer son entreprise

Par Alban Maregot le 27 novembre 2021
étapes pour lancer entreprise

En France, comme dans de nombreux pays du monde, les dernières années ont marqué un véritable tournant pour la nature du modèle dominant. En effet, l’économie numérique, une vision managériale neuve et innovante, mais aussi les contraintes sanitaires liées à la pandémie, ont créé un contexte extrêmement favorable au développement de l’économie numérique. Et sur ce terreau, le processus d’ « entrepreneurisation » des économies a encore accéléré. Mais pourquoi donc chaque Français veut aujourd’hui créer sa boîte ? Et quelles sont les étapes pour lancer son entreprise sans encombre ? Réponses dans cet article.

Pourquoi lancer son entreprise en France ?

Pour beaucoup de Français, devenir entrepreneur c’est avant tout s’offrir la possibilité de s’impliquer à fond dans son job. La quête de sens qui caractérise notre époque s’exprime en effet particulièrement dans le monde du travail. Les jeunes d’aujourd’hui veulent un métier créatif, profiter d’un maximum d’autonomie et surtout travailler à une œuvre qui leur tient à cœur. Les différentes étapes pour lancer son entreprise sont donc considérées comme autant de petits pas à accomplir vers le succès. Et comme la France est un pays où il fait bon entreprendre, ce choix est tout à fait pertinent !

Si notre pays est régulièrement classé parmi les pays du G20 où l’entrepreneuriat est le plus facile, c’est d’abord parce qu’on peut y créer son entreprise sans encombre grâce à une grande variété de statuts différents et que divers dispositifs d’aide à la création d’entreprise y sont accessibles. Mais ce n’est pas tout. La France est également une terre attractive pour les investisseurs, de par sa position géographique et sa réputation à l’international. Elle dispose en outre d’infrastructures de qualité, accueille certaines des écoles les plus prestigieuses dans de nombreux domaines et offre de nombreuses simplifications administratives aux porteurs de projets. Qui dit mieux ?

De l’idée brute au projet entrepreneurial

Cependant, ce n’est bien sûr pas parce que nous vivons dans un pays de cocagne que tout sera facile. Devenir entrepreneur ne s’improvise pas et il faudra absolument suivre les différentes étapes pour lancer son entreprise dans l’ordre si vous ne voulez pas perdre de temps et de ressources. Tout part toujours d’une idée. Pour la trouver, il vous faudra écouter vos contemporains, vous intéresser aux évolutions du marché, mais aussi faire le bilan de vos compétences et de vos attentes. Ce que vous devez faire, c’est d’abord comprendre ce que vous êtes pour apporter au monde ce dont il a envie.

Une fois que vous aurez trouvé un produit ou un service dans l’air du temps, il vous faudra le confronter à la réalité. Dans un premier temps, parlez-en à votre famille ou vos amis et observez leur réaction. Si elle est positive, c’est que votre idée répond vraiment à une demande du public. C’est là LE point essentiel pour créer son entreprise dans les meilleures conditions de succès. Mais pensez aussi à vous et interrogez-vous sur votre capacité à vous impliquer vraiment dans le projet, car c’est là l’autre composante essentielle pour réussir : savoir donner de sa personne pour servir des objectifs ambitieux.

Les premières étapes pour lancer son entreprise

Si vous êtes certain d’avoir trouvé l’idée qui vous correspond et que les retours de vos proches sont encourageants, vous pouvez commencer à préciser votre projet. Les étapes pour lancer son entreprise commencent d’abord par la définition d’une stratégie commerciale. Celle-ci doit s’appuyer sur une évaluation pointue du type de clientèle visée, la prise de connaissance des canaux à utiliser pour distribuer le produit et bien sûr l’analyse de la concurrence dans votre zone de chalandise. Tout cela permettra de créer un plan d’action efficace, première marche incontournable vers la création d’un projet viable et durable.

Par ailleurs, il vous faudra aussi rédiger un business plan détaillé, listant toutes les ressources dont vous aurez besoin pour lancer votre idée. C’est pourquoi il est important de faire d’abord une étude marché, qui, elle, vous permettra de prévoir grossièrement les bénéfices que vous serez en mesure d’espérer. Ensuite, vous pourrez commencer à repérer les compétences et donc les profils que vous devrez recruter, le type d’achats, les fournitures, la taille du local commercial, toutes composantes qui doivent être précisément définies pour créer son entreprise sans encombre. Ce business plan vous permettra ensuite de choisir le meilleur statut juridique pour vous, puis de savoir quelles démarches plus précises vous devrez effectuer, comme la déclaration des bénéficiaires effectifs si vous choisissez la SASU.

étape lancement entreprise

La quête de financements, une étape essentielle pour votre business

Trouver une idée puis commencer à préciser le projet sont des tâches passionnantes pour les futurs entrepreneurs. A ces stades, on est encore dans l’euphorie de la phase créative, mais à partir du moment où trouver de l’argent devient la priorité, beaucoup accusent le coup. Pourtant, bien accompagné, cette phase parmi les plus détestées des étapes pour lancer son entreprise peut être tout à fait stimulante, car les possibilités sont nombreuses. Et c’est pourquoi il est toujours vivement recommandé de suivre les conseils d’experts juridiques en la matière, dont les connaissances vous seront très utiles pour accéder à des fonds importants.

Pour créer son entreprise sans encombre, il est important de savoir à qui s’adresser au bon moment. En France, la création d’entreprise est soutenue par de multiples aides, qu’elles soient régionales, locales ou nationales. L’ARCE, l’ACRE et les diverses subventions constituent souvent un coup de pouce non négligeable. Même si, pour la plupart des entrepreneurs, les fonds proviennent avant tout de leurs économies personnelles, des dons de leurs proches ou de l’emprunt bancaire. Sachez également qu’il est possible de s’appuyer sur les « business angels » dans certains cas ou même de lancer des campagnes de financement participatif dans des domaines porteurs.

Les démarches administratives pour lancer son entreprise

Avec l’assurance de pouvoir bénéficier de certains financements, les étapes pour lancer son entreprise deviennent ensuite d’ordre administratif. Là encore, les conseils d’un juriste spécialisé dans l’accompagnement des entreprises sera très important, notamment au moment de choisir la forme juridique de la future société. En fonction de vos buts, de vos contraintes et de la nature de votre activité, vous devrez choisir entre des statuts aussi différents que la SASU, la SARL, la micro entreprise ou encore l’EURL. Si vous n’êtes pas familier avec ces termes, il est vraiment indispensable de se faire aider pour faire le bon choix !

Une fois ce choix arrêté, vous pourrez passer à la rédaction des statuts constitutifs. Prenez le temps et les aides qu’il vous faudra car cette phase impactera pour longtemps le développement de votre boîte. Ensuite, vous pourrez publier une annonce légale dans un journal assermenté, qui vous remettra une attestation. Tout comme la banque après que vous ayez déposé votre capital social dans ses coffres. Il ne vous restera plus alors qu’à constituer votre dossier de demande d’immatriculation au greffe du tribunal de commerce dont vous dépendez. En quelques jours, ou semaines, vous recevrez votre numéro SIRET, un code APE et un numéro de TVA intracommunautaire le cas échéant. Vous voilà en mesure de facturer vos premiers clients !

Se lancer et prospérer

Les différentes étapes pour lancer son entreprise ne représentent en fait qu’une infime part de votre vie d’entrepreneur. Mais elles sont pourtant essentielles car déterminantes pour la suite de votre activité. Prendre conseil auprès d’un expert dès les premiers temps, c’est s’offrir l’assurance de gagner du temps, de faire des économies et surtout de prendre les meilleures options qui s’offrent à vous. Car si ouvrir une société en France est certes globalement simple, certains pièges se cachent tout de même sous les pas des entrepreneurs peu avisés.

Faire le choix d’un statut juridique par exemple impactera les spécificités de vos régimes social et fiscal et donc votre niveau de protection sociale comme votre capacité d’épargne. En outre, se faire accompagner par un juriste professionnel, c’est aussi pouvoir tirer quelque parti de ses connaissances pour optimiser le fonctionnement de son entreprise ou mieux la transmettre à ses enfants. La vie d’entrepreneur n’est pas de tout repos et pouvoir s’appuyer sur des experts de l’administratif constitue un vrai atout supplémentaire, qui vous permettra surtout de garder votre énergie pour le développement de votre activité !

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *