Apprendre à respirer correctement pour détendre le diaphragme

Par Sabrina Joly le 17 janvier 2019

Le diaphragme est un muscle essentiel à la respiration car il est l’acteur principal qui permet que ce phénomène ait lieu. Il apporte de l’air dans les poumons en se contractant puis en s’abaissant vers l’abdomen. Lorsque vous inspirez de l’air de la mauvaise manière, cela a des conséquences négatives sur l’état de santé de votre diaphragme. Il est important de savoir respirer correctement pour mettre tous les organes du corps en parfaite harmonie.

La notion de base d’une bonne respiration

Il est fréquent de voir des gens respirer par le nez tout en haussant la poitrine puis expirer en gonflant le ventre. Les conseils de Loris Vitry sur comment détendre son diaphragme démontre le contraire. Il faut gonfler le ventre lorsque vous inspirez et le comprimer au maximum lorsque vous expirez.

Au début, vous pouvez poser vos mains sur le ventre. Ils vont vous servir de repère pour voir si vous respirez par le ventre ou par les poumons. Si vos mains se soulèvent quand vous absorbez de l’air par le nez, vous effectuez la bonne respiration. Dans le cas contraire, il faut refaire la démarche, car au lieu de détendre votre diaphragme, vous le bloquez.

Entamer une respiration profonde pour débloquer le diaphragme


Ce blocage est visible lorsqu’un individu fait face à une situation d’angoisse ou de stress. Il a la respiration bloquée, et sent comme une boule dans la gorge et dans le poumon. Cependant, il peut être plus passif et se manifester par une gêne passagère ou un sentiment d’inconfort. Par exemple, une mauvaise digestion, le hoquet, les spasmes…

Pour y remédier, il faut faire une respiration complète. C’est-à-dire, il faut respirer par le ventre puis par le thorax et enfin par les épaules. Cette dernière est surtout visible lorsqu’une personne est prise d’une hyperventilation. Sa respiration est courte et rapide. Automatiquement, il n’y a que les épaules qui bougent. La respiration par le thorax ne peut se faire qu’en faisant une respiration abdominale.

Pour le faire, vous pouvez vous allonger. Ramenez de l’air par le nez en gonflant le ventre à partir du pubis. Puis, ramener le tout au niveau des côtes (respiration thoracique). Enfin, apportez l’air vers la partie supérieure du corps en soulevant le haut du thorax (respiration haute).

 

Détendre le muscle du diaphragme en alternant étirement et respiration

Cet exercice consiste à se mettre à quatre pattes en prenant soin de soulever les fesses. Vous devriez alors former une voute ou un triangle vu de profil. Les jambes et les mains doivent être bien droites, ils ne doivent pas être pliés.

La pression exercée sur les organes à travers cette position permet d’étirer les muscles du diaphragme. Cela les aide à se détendre en douceur. En inspirant et en expirant convenablement, vous améliorez sa capacité à se contracter et à se relâcher.

Cette position favorise aussi la mobilité de la cage thoracique. Mais surtout, elle permet de détendre les muscles au niveau du cou qui est souvent tendu après une longue journée de travail. Elle élimine également la tension présente au niveau du dos et du bassin.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *