Château Grillet, découvrez l’élite des Côtes du Rhône

Par Dominique Schnneider le 11 mai 2016

Pure élégance mise en bouteille, voila comment on pourrait décrire le Château Grillet. Fruit d’un terroir unique en son genre, ce cru l’est tout autant. Découvrez l’appellation la plus élitiste des Côtes du Rhône.


Parmi tous les crus produits dans la vallée du Rhône, le Château Grillet est vraiment ce qu’on pourrait qualifier de petite merveille. Si vous ne le connaissez pas, sachez qu’il est question d’un vin blanc qui n’a pas son pareil, presque une légende sur de nombreux plans. Contrairement à d’autres appellations qui bénéficient de territoires importants, celle-ci ne dispose que d’à peine 4 hectares destinés à sa production, ce qui fait qu’il est difficile de trouver des bouteilles de Château Grillet à la vente sur internet. C’est donc à juste titre, qu’elle décroche le titre de la plus petite appellation de cette région. Toutefois, cela n’influence en rien sa qualité et tout ce qui fait sa réputation.

Ses vignobles sont un édifice qui ne passe pas inaperçu, logés à quelques 500 mètres au dessus du Rhône. C’est dans ce beau décor entre ensoleillement idéal et une superbe ouverture au sud-est, que l’ensemble évolue paisiblement. Le viognier étant le seul cépage utilisé, la région est caractérisée par un sol très riche en mica.

Un « pur sang » viognier

Connu pour être un cépage d’une grande rigueur, le viognier confère au Château Grillet toutes ses caractéristiques. Une grande richesse en alcool, cette diversité de parfums floraux sans oublier cette rondeur, voila ce qu’il faut retenir de ce cru. En vieillissant, il dégage en plus de délicats arômes de miel, de pêche et bien d’autres. Voila autant de notes liées aux vins de cette Appellation d’Origine Contrôlée. Quand il est question de dégustation, il se laisse facilement aller avec :

  • Du poisson blanc
  • Du homard
  • De la langouste
  • Toutes sortes de fromages

En somme, c’est un vin dédié à la gastronomie, qui procure un grand plaisir en bouche.

Les sols sur lesquels évoluent les vignobles, sont en grande majorité composés de granites. On y note également de nombreuses roches primaires de la catégorie des gneiss, dont la rétention se fait au moyen de murets. C’est d’ailleurs cette spécificité, qui confère à ce vignoble cette identité si particulière faite d’un paysage en terrasses. Pour produire un vin de cette qualité, le climat y est également pour quelque chose. Grâce à sa position dans la partie méridionale, le terroir bénéficie d’un bon ensoleillement et d’un climat méditerranéen. Voila autant d’ingrédients, qui font du Château Grillet une recette gagnante.

Si vous souhaitez vous rendre dans le domaine de production de cette AOC, sachez qu’il s’étend entre Vérin et Saint-Michel-sur-Rhône. C’est donc dans le département de la Loire, que le vignoble croit tranquillement. Avec plus de précisions, l’appellation se situe pratiquement en plein milieu du Condrieu. Après le rachat du domaine en 2011 par François Pineau, le domaine est devenu célèbre pour sa spécialisation dans la production de vins blancs. Il faudra donc beaucoup de détermination pour arriver à dénicher une bouteille de Château Grillet, car la production n’est que de quelques centaines de bouteille par millésime.

Le nez du Château Grillet

Comment une personne qui ne sait rien du Château Grillet à part les échos qu’elle en a, peut le reconnaitre ? C’est très simple, si vous-vous référez aux descriptions qui vont suivre.

Au coup d’œil, le Château Grillet se distingue facilement par sa très belle couleur dorée. Ses reflets sont pour le moins nombreux, une caractéristique qui vous confirme que vous êtes bien en face de ce cru unique. Quand on le boit jeune, Château Grillet distille tout un cocktail de fruits frais. Vous y noterez donc des aromes de :

  • Pêche
  • Litchi
  • Abricot ; mais aussi de camomille.

Les fleurs des champs ne sont pas en reste, et la violette s’illustre particulièrement dans le lot. Une fois en bouche, vous remarquerez tout de suite sa richesse en alcool et une faible acidité. Le Château Grillet est rempli d’une grande diversité de parfums, mais aussi d’une délicatesse surprenante. C’est au viognier qu’on doit cette faible acidité, mais aussi cette rondeur qui font la particularité de ce cru.

Comment conserver et déguster un Château Grillet ?

Pour profiter de toutes les joies que peut vous procurer un Château Grillet, vous pouvez choisir de le conserver durant une quinzaine d’années. Avant de le servir, il faudra simplement veiller à le carafer au minimum deux ou trois heures au préalable. S’il faut éviter de le servir frais, la température idéale doit être comprise entre 12 ou 13°. C’est très important pour découvrir toute la subtilité et les parfums de ce vin.

Avec cette appellation remarquable de Château Grillet, vous êtes surement d’accord sur le fait qu’il faut l’accompagner de plats de cette même distinction. En matière de poissons, vous n’aurez que l’embarras du choix entre :

  • Le bar
  • La lotte
  • Un filet de St Pierre

Les viandes blanches ne sont pas en reste des accompagnements pouvant aller de pair avec une bonne bouteille de Château Grillet. Si vous êtes une fine bouche, pourquoi ne pas tenter l’expérience avec des champignons ? En somme, c’est un cru qui se prête à de nombreux accords, pour retrouver toute la délicatesse du cépage viognier utilisé dans la production de ce vin. C’est d’ailleurs toute cette subtilité qu’on retrouve sur cette prestigieuse appellation de Château Grillet.

Pour conclure, vous retiendrez que le Château Grillet est un vin pas comme les autres. A la fois complexe et délicat, il est le fruit d’un long processus de production. C’est d’abord à son vignoble qu’il doit ce succès, sans parler de la touche particulière qu’apporte le cépage utilisé. Le Château Grillet saura se prêter à toutes vos envies, vos folies, car c’est avant tout un vin noble. Accompagné de préparations et de mets tout aussi délicats, vous saurez apprécier toute sa finesse et son caractère. C’est résolument un vin à la hauteur de sa réputation, un cru qui reste égal à lui-même.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *